Georges Vriz

 

Tranche de vie : Georges Vriz
Paris, Rue Léon Frot.

Exercice de marqueterie traditionnelle. Atelier Vriz, rue Léon Frot, Paris

C’est là que Georges Vriz donnait ses ateliers. Michel Thiam m’avait conseillé ”Vas-y c’est un bon” mais j’ai vite appris que Vriz était très controversé, à cette époque. En fait, le milieu des marqueteurs, issus de l’École Boule et autres institutions lui avait donné le sobriquet de ”ROI DE LA PERCE”, la perce étant un défaut en marqueterie. Je me suis officiellement inscrit aux cours de Georges Vriz, que j’ai suivit, puis, par la suite, j’ai gravité autour de l’atelier pendant quelques années. J’y étais toujours le bienvenu. L’atelier était un vrai creuset d’expérimentation en marqueterie.

Chacun était encouragé à partager ses expériences sous la gouverne et l’oeil critique de Vriz.

C’est Georges qui m’a invité à exposer à Paris, avec d’autres marqueteurs. J’ai continué à fréquenter l’atelier lorsque Carole Szwarc a remplacé Vriz. Vriz a maintenant la reconnaissance qu’il mérite, il a révolutionné la marqueterie.

Venise. Exercice de technique Vriz. Atelier Georges Vriz, rue Léon Frot, Paris

Publicités

Étiquettes :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :