Autodidacte : les jeux

Dans le domaine des jeux, je suis autodidacte.

Il y a des apprentissages qui se font sans filet, en autodidacte.

Ce sont les apprentissages les plus insécurisants mais aussi les plus grisants.

Le jeu me passionne depuis… toujours. Non,  je n’ai pas ce qu’on qualifie    » un problème de jeu ».

J’ai d’ailleurs souvent remarqué que, ce que l’on qualifiait de problème de jeu, en était plus un d’argent ou de vanité.

Celui qui n’accepte pas les lois du hasard, et perd au jeu, a-t-il des problème de jeu ou de vanité ?

Perdre au jeu, fait partie du jeu, comme gagner ? On ne joue pas dans l’espoir de faire une partie nulle, sauf si l’on sait que l’adversaire est plus fort.

La vie du  jeu, son histoire, sa signification, son importance éducative, culturelle, patrimoniale  me passionne depuis … toujours.

Pas de guides dans le domaine du jeu. Chacun est seul à bord, même dans les jeux coopératifs.

Tout le monde parle du jeu, mais passe vite à autre chose… de plus sérieux. Même certains ludologues, qui se prennent aux sérieux, oublie la raison première du jeu : s’ouvrir au plaisir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :